“Le Retour de Moby Dick” – en présence de François SARANO le 16 mars à 20h30 dans le cadre de PASSION BLEUE | Théâtre Chateauvallon Liberté – Toulon

Sur scène, un conférencier et deux musiciens, des projections et une composition immersive nous plongent au plus près des géants, entre poésie et science. On apprend, on rêve, on se laisse entraîner par ces animaux libres, mystérieux et attentifs.

Texte : François Sarano
Adaptation et narration : Guy Robert
Composition musicale et création sonore : Nadine Esteve (alto, basse, sample), Guillaume Saurel (violoncelle, ukulele, sample)
Dispositif vidéo et lumières : Erick Priano
Son : Léa Lachat
Production et diffusion : Marie Laigneau-Bignon

Un spectacle produit par Musiques en Marge – MeM , Sur une idée originale de Nadine Estève

Partenaires : Actes Sud, Le PIC (Ensemble Télémaque)
Merci à Agnès Régolo et la Cie Du Jour au Lendemain
Avec le soutien de la Région Sud, FDVA, DRAC PACA, Département13, SPEDIDAM, ADAMI et de la CEPAC

0 commentaire

CFMI Aix-en-Provence – Atelier de fabrication d’instruments 2023

Atelier de fabrication d’instruments, recyclage sonore – Étudiants du Centre de Formation de Musiciens Intervenants de l’Université d’AixMarseille – direction et conception des instruments Nadine Esteve. Les étudiants ont réalisé en fin de semaine leur propre création, ces instruments sont le premier volet d’une performance interactive qui aura lieu au mois d’avril prochain. Semaine passionnante et très créative ! https://cfmi.univ-amu.fr/

0 commentaire

COMAC 16 | Henri FLORENS TRIO – JAZZ

Henri Florens | piano
Julien Florens | saxophones
Nghia Duong | contrebasse

Henri Florens, magnifique musicien anti-spectaculaire dont la phrase à l’articulation louvoyante, audacieuse souvent, jamais banale harmoniquement et rythmiquement, est un vrai régal.
D’une sensibilité remarquable, artisan généreux du clavier, Henri Florens fait, auprès des connaisseurs, figure de musicien légendaire.Tout l’or du piano sous les doigts de ce poète magicien qui ne s’autorise, musicalement, rien d’autre que l’essentielle beauté.

0 commentaire